Interview with
Carlo Janka
Equipe Nationale Suisse de ski Alpin
Carlo Janka a grandi à Obersaxen, dans le canton de Graubunden et a skié dès son plus jeune âge. Il a commencé la compétition internationale en 2001. Le succès a commencé lentement, mais avec son expérience sur le circuit Europa Cup en 2004 et ses première courses de Coupe du monde en 2005, son vrai talent a émergé. Il remporte ses premiers points dans la Coupe du Monde en 2006, et en 2008, il termine en deuxième place dans une épreuve de descente au Lac Louise, suivi de sa première victoire en Coupe du monde sur un slalom géant à Val d'Isère.
À Beaver Creek, au Colorado, en décembre 2009, il devient le premier skieur depuis le grand Français Jean-Claude Killy (en 1967) à remporter trois courses de la Coupe du monde en un seul week-end, et s'impose solidement parmis les meilleurs skieurs classés au rang mondial.
Maintenant, à l'âge de 24 ans, Carlo est l'une des étoiles les plus brillantes de l'équipe suisse de ski. Au cours des deux dernières années, il a remporté des médailles d'or aux Jeux olympiques d'hiver (Vancouver, Canada 2010) et aux Championnats du monde (Val d'Isère, France 2009). En mars 2010, il devient le quatrième skieur suisse à remporter le classement général de la Coupe du Monde.
Au vu de ses succès continus, il semble clair que Carlo a une longue et illustre carrière toujours devant lui. Entretien en juin 2010
QUESTION
Votre préparation aux Jeux olympiques de Vancouver a été spectaculaire, avec des succès à Beaver Creek et à Wengen, les médias sportifs ont également spéculé que vous remporteriez l'or olympique. Vous avez rempli cette promesse et devez être très heureux. Pouvez-vous nous parler de cette course, et de ce qui la rendait spéciale par rapport aux autres épreuves auxquelles vous avez participé à Whistler?
Oui, c'était une brillante victoire pour moi. Je savais après le combiné que le slalom géant serait ma dernière chance de remporter une médaille d'or aux Jeux Olympiques de Vancouver. C'est le but de tous les athlètes de participer aux Jeux olympiques. C'est génial pour moi d'avoir déjà eu la chance d'y participer et de gagner.
QUESTION
Votre surnom est "The Iceman". Il suggère une approche très calme, détendue et calculatrice de votre sport. Pensez-vous que le nom vous convient, et est-ce la façon dont vous vous sentez vraiment lorsque vous approchez d'un grand événement?
Oui, ces attributs sont corrects. Mon caractère et le fait que je suis terre à terre sont importants pour rester détendu et calculateur. J'essaie de rester concentré sur l'événement et sur les courses. Mon tempérament et mon côté terre à terre ont un effet positif sur le maintien du calme. Je ne me laisse pas distraire facilement.
QUESTION
Chaque course de ski est différente d'une façon ou d'une autre - de la disposition à la qualité de la neige, la température à ce moment-là, etc. Comment planifiez-vous à l'avance une course pour tenir compte de tous ces facteurs?
Je compte sur mon expérience et me concentre sur la course. Je parle aussi à au personnel de service qui prépare et ajuste mes skis.

NEXT

QUESTION
Et comment passez-vous les dernières minutes avant une course? Que faites-vous à ce moment-là, et qu'est-ce qui vous préoccupe avant de descendre la colline?
Certains athlètes, par exemple, écoutent de la musique. Je me prépare à la course en imaginant la course dans ma tête.
QUESTION
De nombreux athlètes médaillés olympiques rêvent d'être des champions depuis leur enfance. Est-ce le cas avec vous, et quand avez-vous d'abord réalisé que vous aviez le potentiel d'atteindre ces sommets et de prendre la décision de poursuivre le ski comme carrière?
Depuis mon enfance, j'ai toujours rêvé d'une carrière de ski. Après mes études et mon stage, j'ai dû décider entre une carrière dans le ski et un travail. Je me suis rendu compte de mon potentiel quand j'ai obtenu mon premier podium au Lac Louise lors de la saison 2008/2009.
QUESTION
Vous êtes un champion dans une équipe de champions. L'interaction et la cameraderie entre tous les membres de l'équipe doivent être des éléments très important pour réussir. Pouvez-vous nous parler de cet aspect de votre sport et de tout incident personnel particulier qui vous a inspiré le succès?
C'est très important d'avoir une bonne équipe et de se soutenir mutuellement, la compétition au sein de notre équipe nous pousse et c'est aussi un avantage quand on a beaucoup de nombreux bons athlètes comme Didier Cuche et Didier Défago.
QUESTION
Vous n'avez que 24 ans, donc vous avez encore beaucoup de temps pour rester au sommet de votre sport. Vous avez déjà une médaille d'or olympique, quels sont vos objectifs en matière de ski, et avez-vous réfléchi à la vie après le ski quand votre carrière de coureur est terminée?
Mon objectif est de rester à mon niveau actuel et de défendre le titre de Champion du Monde l'année prochaine à Garmisch-Partenkirchen, je ne sais pas encore quels seront mes projets après ma carrière de skieur.

NEXT

QUESTION
Votre entrainement doit vous prendre énormément de temps. Mais tout le monde a une vie en dehors de leur travail. Que faites-vous quand vous ne skiez pas? Pratiquez-vous d'autres sports ou avez-vous des passe-temps?
J'aime faire du vélo, jouer au tennis, au squash et au beach-volley, mais j'aime aussi être devant mon ordinateur.
QUESTION
QUESTION
Il y a 12 ans, lorsque j'étais enfant, j'ai regardé le match lorsque Manchester United a gagné contre le Bayern Munich. Ce match m'a impressionné et je suis devenu fan. Mon joueur préféré est Wayne Rooney que j'ai rencontré en avril de cette année.
QUESTION
Vous avez une légion de fans qui vous adorent en Suisse et maintenant dans le monde entier. Cela crée-t-il un sentiment de responsabilité? Avez-vous un message pour vos fans?
J'aime être un exemple pour les jeunes athlètes et les enfants. Je suis heureux d'avoir de nombreux fans qui me soutiennent dans les bons et mauvais moments.
QUESTION
Descente est très fier de son association avec l'équipe suisse de ski et du développement de vos combinaisons de course. Tout le monde dans l'entreprise est maintenant un fan dévoué de Carlo Janka. Tout le monde a des idées différentes sur l'importance de ce qu'un coureur porte, alors quelles sont vos opinions à ce sujet?
Les combinaisons de Descente sont de première classe. Le design et les tests sont excellents. Il est très important que les combinaisons de ski/course soient de haute qualité car elles peuvent être un facteur décisif dans la victoire ou la défaite.
BACK TO INDEX